On peut obtenir facilement son divorce en Suisse si on le fait à l’amiable !

Divorce

Que l’on soit Suisse ou pas, que l’on se soit marié en Suisse ou ailleurs, du moment qu’un des deux membres du couple réside en Suisse, les époux peuvent divorcer en Suisse, suivant la législation Suisse. Seuls leurs enfants, s’ils résident ailleurs, devront se soumettre aux lois de leur pays de résidence. Alors pourquoi divorcer en Suisse plutôt que dans le pays où vous vous êtes mariés, ou dans celui où réside l’un de vous deux ? La réponse est simple : en Suisse cela fait plus de vingt ans que l’on peut très avantageusement divorcer à l’amiable ! Explications.

 

Les divers coûts possibles du divorce Suisse

Que vous soyez Suisse ou pas, combien pourrait vous coûter votre divorce en Suisse ? Comme on peut le voir sur cette page, tout dépend de la procédure choisie. Pour un divorce à l’ancienne, il faut au moins compter CHF 10.000.- (voire beaucoup plus). Pour un divorce à l’amiable, cela dépend. Le couple peut se contenter d’un avocat pour deux. En ce cas, les frais d’avocat étant très variables, la fourchette va de CHF 3.000.– à CHF 6.000.–. Mais ça peut être beaucoup moins cher si le couple se passe totalement d’avocat. Auquel cas, seuls les droits de greffe seront à régler. Et, entre les deux, on peut y ajouter le coût de l’accompagnement expert en ligne  de divorce.ch (https://divorce.ch/ ), soit seulement CHF 550.- !

 

S’accorder sur la suite suffit à divorcer à l’amiable en Suisse !

Le législateur suisse ne s’intéressant plus aux causes du divorce, les époux doivent « juste » s’accorder sur les suites factuelles de leur divorce pour l’obtenir !

Pour obtenir son divorce Suisse il faut une convention de divorce Suisse bien remplie!

Source : www.divorce.ch